Co Vo Dao


Marie et JP

 

Dextérité, Maîtrise et Concentration

La pratique du Co Vo Dao (Maniement des armes traditionnelles) 

est un complément indispensable à la pratique du Qwan Ki Do.

 

Chaque pratiquant de Qwan Ki Do peut décider de se former au maniement de l’arme traditionnelle de son choix, en rapport avec son grade. Il s’engage alors à suivre un cycle de formation, d’une durée variable selon l’arme choisie, et de ne pas en changer tant que ce délai d’apprentissage n’est pas terminé.

La pratique d’une arme traditionnelle en club, devra obligatoirement être complétée d’une participation aux stages internationaux de Co Vo Dao pour que sa formation soit complète. Il pourra alors se présenter à un examen devant un jury d’experts afin de valider ses connaissances dans l’arme choisie.

Les Armes enseignés au Club

Accessible dès la ceinture blanche.

Bong : Le bâton long était le fidèle compagnon du paysan nomade, l’aidant en voyage à porter de lourdes charges et à se défendre. C’est une arme en rotin souple de longue portée à l’efficacité redoutable. Son apprentissage est très complet et sert de base au maniement de nombreuses armes (Dai Dao, Thuong…).

Long gian : Plus connue sous le nom de nunchaku (nom japonais), c’est à l’origine un fléau en bois qui servait à piler le riz et le blé. Rendu célèbre par Bruce Lee, c’est une arme articulé au maniement difficile, nécessitant une grande dextérité. Très efficace au corps à corps, on en trouve de différentes matières (mousse, bois, métal…)

Les Armes enseignés en Stage

Accessible à partir du 2ème câp bleu

Song Cot : Ne trouvant pas le bong adapté pour vaincre un adversaire armé d’un sabre, la solution fut d’utiliser un bâton court. Utilisé par deux, cet ustensile courant pouvait servir autant pour l’attaque que la défense.

Moc can : Son utilisation originelle permettait aux paysans de moudre les graines de céréales en l’utilisant comme manche pour tourner les meules. Il est aujourd’hui utilisé par les forces de l’ordre.

Les Armes enseignés lors des Stages Internationaux

par Maître PHAM Xuân Tong

Niveau minimal requis 4ème câp bleu

Guom : Le sabre long était une arme d’officier au maniement difficile. Sa pratique nécessitait un entraînement rigoureux. C’est pourquoi aujourd’hui cette arme garde toute sa noblesse et fascine encore le pratiquant.

Kiem : L’épée

Ma Dao : Le sabre chinois

Song Diep Dao : Les couteaux papillons utilisent des techniques très amples et généralement symétriques, pour trancher ou faire saigner l’adversaire.

Quat : C’est une arme blanche japonaise formée d’un éventail, dont les pales sont faites en métal, de façon à pouvoir rapidement, et discrètement, tuer un adversaire.

Dai Dao : La hallebarde est une arme utilisée pour le combat rapproché. En raison de son poids important, elle demande une forte assise au sol pour celui qui la manie. Condition : Avoir pratiqué le Bong

Thuong : La lance est en rotin souple comme le bâton long et la pointe ne doit pas dépasser la hauteur des yeux. Condition : Avoir pratiqué le Dai Dao

Tam Thiet Gian : Le tri-bâton, aussi appelé fléau à 3 branches est une arme très difficile à manier. Son utilisation est propice au combat face aux armes de longue portée. Condition : Avoir pratiqué le Long Gian

Cuu Khuc : La chaîne à 7, 9 ou 13 sections de métal est une arme souple redoutable, au maniement très technique, utilisée pour fouetter ou percer un adversaire. Condition : Avoir pratiqué le Tam Thiet Gian

Horaires :

Vendredi : 20h00 à 21h30

Tarif :

Compris dans le tarif des cours de Qwan Ki Do